2011

Archives

Père et Mère
Editions de la Martinière

Parution le 27 Octobre 2011

En demandant à 155 artistes - illustrateurs, photographes ou plasticiens, dont une majorité d'artistes connus mais également des anonymes - de fournir un diptyque qui comprenne une représentation du Père et une représentation de la Mère, Yves Haddad a initié un projet artistique atypique. Libres de fournir les visuels de leurs choix, ces hommes et ces femmes ont accepté de se confronter avec sincérité au thème le plus essentiel, parfois le plus emblématique d'une existence : le Père et la Mère. De cette expérience extrêmement intense, parfois douloureuse, souvent libératrice, sont nées des œuvres singulières, souvent étonnantes, voire déroutantes. Nulle mièvrerie ni facilité, mais au contraire une émotion palpable à travers cette multitude de regards sur la paternité et la maternité. Un sujet universel.

Lire l'article du journal Libération _ 4 Juin 2011


 


Ode au métal

Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine,

en partenariat avec la mairie de Nanterre

PROJECTION ET PERFORMANCE ELECTRO-ACOUSTIQUE

Magali Sanheira et Gaël Angelis

Commissariat Artaïs

Samedi 17 septembre

Terrasse de l’Arche , Nanterre

Il s’agit de faire un monde étonnant, aux formes variées qui suscite le plaisir et l’enchantement. Le métal se prête parfaitement à cette option. (…)

Le métal provoque l’imagination parce qu’il est exigeant, parce qu’avec lui rien ne va de soi.

La contrepartie positive en est une gymnastique formelle, des superpositions hétérogènes, une conquête de l’espace, une fiction géométrique concrétisée.” [1]

Jacques Kalisz

[1] Extrait de l’article “Ode au métal”. Revue d’Architecture Française Numéro 394 – Novembre 1975

Cette citation de Kalisz s’appliquant à l’architecture peut tout aussi bien s’adresser à la musique, le lien entre architecture et musique étant l’acoustique.

Reprenant certaines notions de son manifeste “Ode au métal”, le projet consiste à mettre un lieu -l’ancienne école d’architecture de Nanterre- en perspective, à partir d’éléments visuels et sonores recueillis sur son territoire.

Nous avons capté des empreintes des ruines du bâtiment et de ses alentours, samplé ses formes, ses trous, ses bosses et collecté des objets sur le site qui nous serviront d’instruments.

A partir des éléments combinatoires collectés, nous mettons en place un dispositif sonore et vidéo, entre performance électro-acoustique et installation.

Nous sculpterons un nouvel espace visuel et acoustique pour mettre en exergue la trace de l’histoire inscrite sur ces murs, toits, sols, charpentes, vitres.

Notre intention est d’inviter le spectateur à une déambulation parmi des vestiges architecturaux marquant la modernité d’une certaine époque (1972) entre composition organique, musique improvisée, musique concrète et métal.

L’esprit du lieu en ruine se réveille à nouveau.

+ d’infos : Comment s’y rendre

Programme complet des Journées Européennes du Patrimoine à Nanterre


 


Fly me to the moon

Vernissage le jeudi 9 juin / 18h-22h

20h, performance de Magali Sanheira

Opening Thursday June 9 / 6-10pm

8pm, performance, Magali Sanheira

Galerie Marie Cini

16 rue Saint-Claude, 75003 Paris

Une proposition de Franck Ancel

avec le Collectif Artilect, Heinz Mack, Hugo Pernet, Magali Sanheira, VLF.

Cinquante ans après le premier homme satellisé autour de la terre, nous vivons désormais dans un monde global, dont nous fêtons cette année le centenaire du théoricien Marshal Mc Luhan. Pourtant, il ne saurait plus, aujourd’hui, y avoir une évolution techno-scientifique sans des interrogatio…ns en retour. C’est ainsi que la récente fiction cinématographique MOON s’est imposée comme une influence majeure pour la proposition. Dans toute édition-installation-performance il y a 1 fondement, où pratique et théorie se déploient comme une mise à 0, notion de “zérographie“, post-scénographique. Le contexte même de la Galerie n’est plus à son invitation un « cube blanc » pour l’art contemporain, ou une « boîte noire » pour des arts technologiques, mais un invisible 360°, initié par Franck Ancel, entre plusieurs générations d’artistes.

Télécharger le Dossier de Presse

Curator, Franck Ancel

with Collectif Artilect, Heinz Mack, Hugo Pernet, Magali Sanheira, VLF.

Fifty years after man first orbited earth we now live in a global world. This year marks the centennial of theoretician Marshal McLuhan’s birth in 1911. Yet he would not know of this techno-scientific evolution without having questions in return. The recent fictional film MOON serves as a major influence for Franck Ancel’s proposal. In any installation-performance-edition there is a foundation where practice and theory together unfurl at ground zero, a “zerography,” post-scenography. Stemmed from generations of artists, Franck Ancel initiated the very concept where the gallery is no longer just a “white cube” for contemporary art or a “black box” for technological art, but an invisible 360°.

Download press release


 

100 Drawings Against The Vietnam War / 100 dessins contre la guerre du Vietnam / 100 tekeningen tegen de Vietnam oorlog

Une vente de soutien organisée par Komplot et le Commissariat à Bruxelles et Paris

A charity project curated by Komplot and Le Commissariat in Bruxelles and Paris

le Commissariat_ Paris

Samedi 21 mai de 16h00 à 22h00 et dimanche 22 mai de 14h00 à 20h00.

113, bd Richard Lenoir – 75011 Paris

http://lecommissariat.free.fr

Le Commissariat bénéficie du soutien de la Drac et du Conseil Régional Ile-de-France et de la Ville de Paris.

Komplot_ Brussels

Opening on 29 April at 9pm. Exhibition until 1 May

Vernissage le vendredi 29 avril à 21h00. Exposition le samedi 30 avril et le dimanche 1er mai de 14h00 à 20h00

295 Av. Van Volxemlaan – 1190 Brussels

http://www.kmplt.be

With the support of La Communauté française Wallonie – Bruxelles, Levis, Eeckman Art Insurance.

Le projet 100 dessins contre la guerre du Vietnam est une opération de vente dont les bénéfices seront redistribués aux artistes et à deux lieux d’exposition : Komplot (Bruxelles) et le Commissariat (Paris).

Pour l’occasion, l’invitation a été faite à 100 artistes de travailler à partir d’un thème et d’un format spécifiques. L’ensemble se pose donc sur une complexité de type dialectique, balançant entre l’humour d’un détournement de gala de charité et la volonté d’invoquer un sujet grave, aux arborescences multiples. Car aucune guerre, aucune lutte, n’est, hélas, anachronique.

100 drawings against the Vietnam War is a charity project curated by two non-for-profit spaces : Komplot (Brussels) and le Commissariat (Paris). Its benefits are going to the artists and the two organizations.

For the nonce, we have invited 100 artists to work from a specific theme and format. So the event has been conceived with a kind of dialectical complexity : swinging between the détournement of a charity gala, and the aim to call upon a serious issue, and its multiple ramifications. Because no war, no struggle is, alas, anachronistic.

Avec Céline Ahond, David Ancelin, Jacques André, Ivan Argote, Félicia Atkinson, Fabienne Audéoud, Julien Baete, Fayçal Baghriche, Davide Balula, Pauline Bastard, Julie Béna, Stéphane Bérard, Thomas Bernardet, Renaud Bézy, Dominique Blais, Roxane Borujerdi, Anne Bossuroy, Nicolas Boulard, Victor Boullet, Rémi Bragard, Francisco Camacho, Olivier Cazin, Jagna Ciuchta, Matthieu Clainchard, Mathis Collins, Anne Colomes, Hervé Coqueret, Jean-Philippe Convert, Béatrice Cussol, Alain Declercq, Bertrand Dezoteux, Céline Domengie, Luke Dowd, April Durham, Hakima El Djoudi, Thibaut Espiau, David Evrard, Isabelle Ferreira, Alan Fertil, Pierre Fisher, Théodore Fivel, Michel François, Patrice Gaillard et Claude, Vincent Ganivet, Laetitia Gendre, Yann Gerstberger, Giovanni Giaretta, Filip Gilissen, Céline Gillain, Sofie Haesaerts, Meryll Hardt, Anahita Hekmat, Jean Hubert, Kapwani Kiwanga, Bitsy Knox, Matthieu Laurette, Laurent Le Deunff, Anne-Lise Le Gac, Ingrid Luche, François Marcadon, Colombe Marcasiano, Xavier Mary, Laurette Massant, Al Masson, Justin Meekel, Vincent Meesen, Gérard Meurant, Nicolas Milhé, Aurélien Mole, Thierry Mouillé, Grégoire Motte, Kenneth Andrew Mroczek & Harrell Fletcher, Nicolas Muller, Michelle Naismith, Simon Nicaise, Jurgen Ots, Aude Pariset, Gaël Peltier, Emilie Perotto, Benoit Police, Lidwine Prolonge, Florian et Michael Quistrebert, Claudia Radulescu, Samir Ramdani, Shanta Rao, Véronique Rizzo, Clément Rodzielski, Olga Rozenblum, Kurt Ryslavy, Eléonore Saintagnan, Azzedine Saleck, Magali Sanheira, Louis-Philippe Scoufaras, Eric Stephany, Eric Tabuchi, Zin Taylor, Damien Teixidor, Maxime Thieffine, Sarah Tritz, Filip Van Dingenen, Julie Vayssière, Katleen Vermeir & Ronny Heiremans, Adrien Vescovi, Leen Voet et Johanna Weissenrieder.

www.100dessinscontrelaguerreduvietnam.org