Ode au métal

Ode au métal
2011

Vidéo HD 22 mn.

“ Il s’agit de faire un monde étonnant, aux formes variées qui suscite le plaisir et l’enchantement. Le métal se prête parfaitement à cette option. (…)
Le métal provoque l’imagination parce qu’il est exigeant, parce qu’avec lui rien ne va de soi.
La contrepartie positive en est une gymnastique formelle, des superpositions hétérogènes, une conquête de l’espace, une fiction géométrique concrétisée.” [1]
Jacques Kalisz[1] Extrait de l’article “Ode au métal”. Revue d’Architecture Française Numéro 394 – Novembre 1975

Cette citation de Kalisz s’appliquant à l’architecture peut tout aussi bien s’adresser à la musique, le lien entre architecture et musique étant l’acoustique.
Reprenant certaines notions de son manifeste “Ode au métal”, le projet consiste à mettre un lieu -l’ancienne école d’architecture de Nanterre- en perspective, à partir d’éléments visuels et sonores recueillis sur son territoire.
Il s'agit de créer nouvel espace visuel et acoustique pour mettre en exergue la trace de l’histoire inscrite sur ces murs, toits, sols, charpentes, vitres.

Nous avons capté des empreintes sonores des ruines du bâtiment et de ses alentours, samplé ses formes, ses trous, ses bosses, à travers sa propre structure.
Les microphones: capteurs champs magnétiques, DPA, micro de surface.
Aucun traitement de signal n'a été ajouté.
Le bâtiment ainsi amplifié produit une musique organique, entre musique improvisée, concrète et industrielle.
La caméra traverse les murs et les portes de ces vestiges architecturaux marquant la modernité d’une certaine époque (1972), tel un fantôme, créant une déambulation dans un espace qui semblerait être plus grand à l'intérieur qu'à l'extérieur...

Ode to metal
2011
Video HD 22 mn.